+33(0)6 09 81 60 15

Allaitement ou lait en poudre

Un choix alimentaire mais pas que …

Le mammifère est programmé génétiquement pour la survie de son espèce et cela passe par la nutrition de son petit. Aussi, depuis que l’homme est homme, la lactation est un processus qui n’a pas évolué puisqu’il est indispensable. 

ALLAITER signifie donner du lait… il faudra alors distinguer l’allaitement maternel et l’allaitement artificiel. Cependant ces termes ne sont plus utilisés de nos jours, on préfère parler allaitement et lait de substitution. 

Mais comment bien choisir ? 

Pour bien choisir, quelque soit le sujet, il faut être informé et de façon éclairée. Pour aider les futures mères dans leur réflexion j’ai écrit «Alors, t’allaites ou t’allaites pas?». Ce livre est avant tout un véritable outil de travail antè-natal destiné au prêt dans les PHARMACIES CONSEIL ALLAITEMENT MATERNEL générant alors les questions, dialogue et début de l’accompagnement. (Le livre est également disponible à la vente sur ce site). 

Choisir l’allaitement :

Le lait maternel est adapté à la digestion et aux besoins propres à chaque mammifère. Le lait humain est précisément conçu pour le petit de l’Homme. Sa composition, dés la première minute de vie de l’enfant est précise et calculée pour lui apporter toute l’immunité dont il a besoin afin de se défendre dans ce nouvel environnement dans lequel il est venu au monde. La composition du lait maternel varie au cours d’une tétée et au fur et à mesure de la croissance de l’enfant. Le lait maternel est l’aliment complet du nourrisson ( eau + apport nutritif). Il est recommandé par l’OMS jusqu’aux 6 mois de l’enfant. 

Choisir le non allaitement :

Choisir de ne pas donner son lait peut être un choix murement réfléchi comme un choix imposé  par un accouchement compliqué ou des problèmes de succion du bébé. Quoi qu’il en soit, il faudra faire attention au choix du lait!

Si un trouble digestif survient il est souvent conseillé de passer à des laits « spécifiques ». Attention, soyez bien conseillée et surtout ne changez pas de lait tous les 3 jours. Il faut au moins 10 jours pour qu’un système digestif s’adapte à une nouvelle alimentation. 

En cas de troubles digestifs importants, il est parfois plus simple de passer à une préparation pour nourrisson de type végétal pour voir s’améliorer le transit, les coliques et les pleurs. Là encore, le référent de votre PHARMACIE CONSEIL ALLAITEMENT MATERNEL sera vous conseiller.  

La règle d’or dans le non-allaitement est le MATERNAGE. Portage, peau à peau, échanges de paroles et de regards, rythmes de l’enfant. Ces gestes sont primordiaux pour palier à l’absence des hormones de l’allaitement et vivre ainsi une alimentation réussie avec son tout petit. 

Conclusion : 

Quelque soit votre choix il vous appartient mais doit être longuement réfléchi, pour pouvoir l’assumer pleinement. Prenez conseil auprès d’un professionnel formé afin de vivre cette alimentation sereinement.